Plan à 3, triolisme : où trouver des personne pour réaliser ce fantasme ?

Faire l’amour à 3 : la pratique est bien plus répandue qu’on ne le croit. Même si ce n’est pas forcément crié sur tous les toits.

Que vous soyez un homme ou une femme, hétéro ou homo, vous avez sans doute fantasmé(e) au moins une fois sur ce que serait votre plan cul à 3. Sauf peut-être si vous êtes une personne particulièrement prude (ce qui n’est pas mauvais en soi).

Quoi qu’il en soit, si vous aussi,  nourrissez en secret (ou non) le désir de faire l’amour avec deux hommes ou deux femmes à la fois, sachez que l’organisation d’un plan à plusieurs n’est pas si simple.

Où trouver des partenaires pour concrétiser ce fantasme ? Quelles sont les questions à aborder à l’avance et surtout que faut-il prévoir ABSOLUMENT ? On vous explique tout ! Et bien plus encore avec quelques astuces qui devraient se révéler très pratiques…

rencontre discrete ashley madison

COMMENT SEDUIRE UNE FEMME ... SUR CE SITE DE RENCONTRE ?

S'inscrire sur un site de rencontre, c'est bien ... FAIRE des rencontres (qu'elles soient de nature coquine ou sérieuse), c'est MIEUX...

Dans ce guide complet, Alexandre vous accompagne dans la démarche de séduction via internet de A à Z. Quel que soit le site, vous allez gagner en efficacité et en performance ! A vous de jouer...

Plan à 3 ou triolisme : soyez sûr(e) de votre coup

Alors, on aurait simplement pu vous dire qu’un plan à 3 c’est toujours cool ! Que c’est un excellent booster de sexualité et que ça pimentera à coup sûr votre vie sexuelle. Surtout si vous êtes en couple, et que votre relation se perd un peu dans la monotonie, avec des épisodes sexuels de plus en plus espacés.

Bien que  ces affirmations ne soient pas fausses en elles-mêmes, il serait quand même un peu réducteur de s’arrêter en si bon chemin. Et quitte à passer pour des rabat-joie, nous préférons jouer la carte de la franchise avec vous et aller jusqu’au bout des choses. Afin de vous permettre de prendre des décisions en toute connaissance de cause.

En fait, le sexe à 3 ça ne se passe pas toujours bien. Mieux, ça peut avoir des répercussions sociales, physiques et/ou psychologiques plus ou moins importantes : rupture amoureuse et/ou amicale, blocage sexuel et/ou sentiment d’en en être Sali(e)…

Non pas à cause de quelques soucis techniques, négligeables ou non. Mais simplement dû au fait que cette pratique ne convient pas à tout le monde. Oui, bien de personnes la vivent mal, voire très mal.  Que ce soit avant, pendant ou après le passage à l’acte.

Ainsi, dites-vous bien qu’entre votre fantasme et la réalité, le gap peut être immense. D’ailleurs même, tous les fantasmes ne sont pas faits pour être réalisés. Du moins, pas par tout le monde.

Avant de vous engager dans un trio sexuel, tâchez d’en en être réellement convaincu(e). Au cas contraire, vous pourriez vivement le regretter.

Et même pendant votre rapport sexuel en trois dimensions, vous pourriez très bien vous demander : « euh… pourquoi je me suis mis(e) dans un tel pétrin ? »

En plus, il ne sert à rien de commencer par chauffer des gens sur les sites et applications axés sur le sexe de groupe si c’est pour les refroidir par la suite en cessant de répondre à leurs messages ou en les ghostant. Ça pourrait même vous desservir…

Avant toute chose, posez-vous les bonnes questions. Avez-vous réellement envie de coquiner à plusieurs ? Est-ce simplement pour faire plaisir à votre partenaire ou juste pour avoir une histoire à raconter ? Pire encore, le faites-vous simplement pour impressionner vos copines ou vous copains ?

Si vous vous retrouvez dans l’un de ces cas de figure, renoncez-y. Oui, aussi simplement. Et pour les personnes en couple, c’est encore une tout autre histoire…

Plan à 3 ou triolisme : l’inévitable CULmmunication

Comme dans tous les domaines de la vie, la communication est la base du couple. Oui, vous le savez déjà. Avant de vous lancer à corps perdu dans un trio sexuel, assurez-vous que ce soit sans danger pour la pérennité de votre duo.

Pour cela, initiez une discussion franche et sans tabous avec votre chéri(e). Car il est essentiel que vous soyez à l’écoute de ses désirs, tout en étant on ne peut plus honnête quant à vos propres envies. Sachez écouter votre corps et assurez-vous qu’il soit en total accord avec votre esprit (oui ! C’est primordial).

Veillez de même à être sur la même longueur d’onde que votre partenaire. Au cas contraire, votre lit conjugal pourrait bien prendre de l’eau. Et la pérennité de votre relation pourrait être mise à mal. Sachez respecter les désirs de l’un et de l’autre, mettez l’amour au centre de votre choix.

Alors, si après discussion vous êtes tous ou toutes les deux d’accord pour faire ce plan à 3, comment allez-vous faire pour recruter des participant(e)s qualifié(e)s, garantir que tout se passe bien et que tout le monde reparte ravi et épanoui ? Vous le saurez en poursuivant la lecture de cet article.  

Plan à 3 ou triolisme : nos astuces

S’amuser à plus de deux permet de décupler le plaisir. Et pour les couples qui partagent désormais leurs lits conjugaux seulement pour dormir, un bon plan à 3 peut remettre les pendules à l’heure et réactiver la libido du couple, même en dehors du trip à 3.

Mais comme susmentionné, l’organisation d’un triolisme, sans être une équation à plusieurs inconnues, n’est pas si simple. Cependant, avec nos quelques astuces bien rodées, vous décuplerez vos chances de faire de votre rêve une réalité (promis !).

Commencez par trouver les femmes

Dans l’organisation d’une partie fine, l’ordre des invitations n’est pas anodin.  Et en la matière, il vaut mieux commencer par convier la gent féminine. Car pour participer à un plan à 3, les femmes sont généralement moins chaudes que les hommes.

Non, non pas parce qu’elles en ont moins envie, mais tout simplement parce que la société a encore tendance à pointer du doigt les femmes décomplexées qui ont une sexualité libérée. Refroidies par ce jugement permanent, elles en deviennent naturellement peu demandeuses.

Toutefois, en fouillant et en farfouillant bien, vous tomberez forcément sur l’une des perles rares, sur l’une de celles qui osent. Et ce sera à vous de mettre le ou les doigts au bon endroit, afin de l’inciter à rejoindre votre partie de six jambes en l’air.

En outre, pour que les femmes se sentent plus en sécurité physique et psychologique, il est bien qu’elles participent aussi au choix des autres participant(e)s.

Privilégiez les couples

Pour s’envoyer en l’air en 3D, il est recommandé de privilégier les couples qui cherchent à pimenter leurs vies sexuelles en accueillant une troisième personne dans leurs lits conjugaux.

Alors okay, vous vous dites peut-être que les personnes en couple se connaissent bien, voire très bien. Et qu’il n’y en aura pas assez pour vous.

Mais détrompez-vous. Vous serez l’attraction du voyage et tout le monde voudra vous goûter, comme pour varier de plaisir. Et en plus, vous n’aurez pas à chercher trop longtemps. Autant mieux faire d’une pierre deux coups.

Contactez vos anciens plans culs

Une autre astuce consiste à consulter son répertoire d’anciens plans culs, flirts ou ex. Si certains profils vous semblent qualifiés, n’hésitez pas et faites leur la proposition. Au pire, vous ne recevrez qu’un refus (ce n’est pas tuant).

Un point à prendre en compte : faites appel aux personnes intéressées oui. Mais surtout, invitez les personnes intéressantes (de votre point de vue). Au cas contraire, la satisfaction que vous tirerez de votre triolisme ne sera pas forcément celle que vous escomptiez.

Ou même pire, vous n’y prendrez aucun plaisir. Soyez donc un poil sélectif/sélective. Même si vous sortez d’une disette sexuelle.

Visitez les clubs libertins

Pour coquiner à plus de deux, les clubs libertins ou échangistes sont sans surprise des établissements à visiter. Car pour ne rien vous apprendre, c’est le terrain de jeu favori des adeptes du sexe de groupe.  

Seuls bémols (ou pas d’ailleurs), ces clubs sont majoritairement fréquentés par une population relativement âgée (les 40 ans et plus), ils coûtent relativement chers et peuvent être impressionnant lors d’une première expérience.

Par ailleurs, en plus d’avoir envie de faire l’amour à 3, il faudra que vous appréciiez, peu ou prou, le voyeurisme et l’exhibition pour y être à votre aise.

Choisissez des personnes que vous connaissez (ou pas)

Pour un triolisme, plusieurs combinaisons sont possibles : deux femmes et un homme (FFH), deux hommes et une femme (HHF), trois hommes (HHH) et trois femmes (FFF).

Pour les personnes en couple, sauf désir mutuel contraire, faites le choix  du deuxième pénis ou de la deuxième paire de seins ensemble. Si vous choisissez égoïstement le genre de la troisième personne invitée, vous prendrez peut-être votre plaisir oui.

Mais pour votre partenaire, ça ne sera pas forcément le cas. Souvenez-vous que c’est un moment à partager d’abord à deux, puis à 3. Trouvez donc un bon équilibre sexuel.

Qu’on soit en couple ou célibataire, l’on se demande souvent s’il vaut mieux former un trio sexuel avec des personnes qu’on connait ou avec celles qui nous sont parfaitement inconnues. Dans le cas où cette interrogation est la vôtre, retenez qu’il n y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise solution. Il y a juste une solution qui sied mieux à votre situation. 

Pour éviter de créer de la jalousie ou des situations de malaise, certaines personnes préfèrent des partenaires qu’elles ne seront pas obligées de revoir régulièrement.

Et d’autres en revanche privilégient celles qu’elles connaissent bien, un meilleur ami ou une meilleure copine, afin d’avoir plus de complicité et de confiance (en dehors et pendant le plan à 3). C’est donc à vous de voir. Voyez bien !

Plan à 3 ou triolisme : la VRAIE liste des sites et applications spécialisés

Pour avoir de belles jambes en l’air et donner vie à votre envie de triolisme, les sites et applications dédiés aux rencontres de ce genre sont sans surprise des terreaux très fertiles.

Les applications

Il n’y en a pas vraiment de spécialisée à part UNE ! Feeld. Mais de manière générale, notre expérience nous amène à confirmer que TOUTE appli de rencontre PEUT servir de base à une rencontre à 3 ….

Tinder, Grinder, J&M Contact version Triolisme, partout où vous irez il y aura une audience. Cependant, en allant directement sur une appli ou u site spécialisé – voir plus bas – vous aurez la garantie de ne pas avoir à faire le tri !

Feeld donc…

Si vous êtes une personne ouverte d’esprit, curieuse et coquine, Feeld n’attend que vous ! L’idéale pour rencontrer aussi bien des couples que des personnes seules. A notez toutefois : si vous êtes allergique au réseau-social de Mark Zuckerberg, vous risquerez de ne pas vous y faire sentir. Car sur Feeld, c’est aussi inscription via Facebook ou niet.

Bon à savoir : sur ces applications, vous avez la possibilité de bloquer un utilisateur malveillant ou une utilisatrice malveillante. Si vous tombez sur une personne indésirable, un(e) ami(e), votre partenaire de vie ou même votre grand-mère, choisissez simplement de ne plus la rencontrer sur la plateforme. Une fonctionnalité sera disponible pour ça.     

Les sites

Avec ses plus d’1 7 00 000 membres, Nouslibertins est l’une des plateformes libertines les plus prisées en France, en Belgique et cetera. Couples échangistes et célibataires libertin(e)s vous y attendent pour organiser des plans à plusieurs particulièrement torrides. Retenez votre souffle.  

  • Wyylde

Wyylde est un réseau-social libertin qui revendique plus de 3 millions d’inscrits et 400 000 utilisateurs/utilisatrices par jour. L’idéal pour s’aimer à plusieurs et plusieurs fois par jour, par semaine ou par mois. C’est à vous d’en juger.

  • Fetlife

Bienvenue chez les kinksters. A privilégier si vous êtes plus axé(e) BDSM, fétiche et Kinky. Avec juste un peu de chance, vous tomberez sur un homme ou sur une femme qui voudra bien vous faire repousser vos limites sexuelles. A la frontière entre douleur et plaisir. Mais pas que…

En tout cas, sur Fetlife, si vous cherchez des kinksters vous allez les trouver. Et après, il faudra assumer !

Jacquie & Michel échangiste est une plateforme bien connue des adeptes du sexe à 3. Si vous nourrissez l’envie de découvrir ou de redécouvrir les joies du plaisir sexuel collectif, faites y un tour. Vous y trouverez des hommes et des femmes célibataires (ou non). Mais aussi des couples libertins ou échangistes.

  • Mmmmmm.fr

Mmmmmm.fr présente un concept un peu particulier. Ici, ce sont les femmes qui ont le pouvoir. Totalement décomplexées, elles publient leurs fantasmes et sélectionnent le mâle qui va les réaliser en toute confidentialité. Ni vu ni connu. La queue entre les jambes, les hommes se contentent d’envoyer leurs candidatures, comme pour répondre à une offre d’emploi. C’est un peu le Girl-Power.

Voilà, notre liste est bien sûr non exhaustive. Toutefois, elle vous permettra d’être tout à fait efficace. Et de bai*er comme des lapins. Afin de bécoter ou plutôt de dégoter plus de bonnes adresses,  c’est à vous de faire fonctionner votre téléphone arabe.

Les applications et sites de rencontres en ligne classiques ne sont pas à écarter. Sur Tinder, Happn, OkCupid ou même sur adopte un mec, vous pouvez aussi trouver les personnes qui participeront à votre plan à 3. Pour cela, il vous suffit juste d’indiquer dans votre bio que vous êtes ouvert(e) au plan sexuel en 3 dimensions. Ou de sélectionner les cases y afférentes, s’il y en a.

Vous pouvez également chercher du côté des forums et des groupes, WhatsApp ou Facebook. Consultez les annonces qui y sont postées et rédiger la vôtre, pourquoi pas.

Plan à 3 ou triolisme : le préservatif, un incontournable 

S’il y a bien une chose à prévoir ABSOLUMENT lors d’une partie de sexe en groupe, c’est bien le préservatif. Masculin ou féminin, munissiez-vous d’un nombre conséquent de capotes. Deux ou trois pour chaque participant(e)s. Mieux vaut en avoir trop que pas assez.

Car même si les avancées scientifiques en matière de maladies/infections sexuellement transmissibles (MST et IST) sont plutôt satisfaisantes, la protection reste toujours de rigueur. Et le VIH SIDA ne doit pas passer par vous ! Une ou plusieurs boites de lubrifiants ne seront pas non plus de trop.

Voyons… ne faites pas cette tête. Si vous êtes allergique au latex ou si vous appréciez simplement le full contact, avisez vos partenaires de jeux sexuels à temps. Et prenez les dispositifs qui s’imposent. Lesquelles ? C’est à vous d’en décider. Quant à nous, nous vous recommandons de sortir couvert.

Sauf si vous suivez un traitement particulier et approprier qui vous met vous et les autres à l’abri de toutes infections/contaminations. Nous pensons notamment à la PrEP, pour prophylaxie préexposition. Un traitement préventif efficace contre le VIH SIDA.

Quoi qu’il en soit, il ne faudrait pas qu’après des préliminaires réussis et un bon début de doigter, la partie de jambe en l’air se termine en bas, avant l’ultime pénétration.

Après la fameuse phrase : as-tu enfilé un préservatif ? Pour l’éviter, n’hésitez pas et abordez cette question. Au cas contraire, prévoyez quelques condoms. Qu’ils soient masculins ou féminins.  

Plan à 3 ou triolisme : un cadre sain et rassurant

En ce qui concerne le lieu où se jouera votre match sexuel torride, privilégiez un cadre tranquille, au calme. Afin que le moindre soupir, le moindre gémissement ou couinement puisse être entendu et apprécié. 

L’ambiance doit bien sûr être au top, pour que les festivités démarrent sous les meilleurs auspices. Choisissez un endroit sain et rassurant. Une lumière douce, magnifique et tamisée. Une musique érotique et pourquoi pas une bonne bouteille de vin. A boire avec modération.

A noter que : comme toutes les premières fois, la première expérience du triolisme peut-être un peu stressante. Sauf pour celles et pour ceux qui l’ont un peu dans la peau. Alors, si vous vous aventurez en terre inconnue, dites-vous bien que vous n’avez rien à prouver. Allez-y tout en douceur et laisser la température monter progressivement. Une précipitation pourrait vous braquer. Le triolisme requiert deux fois plus d’attention et deux fois plus d’attentes à combler. C’est à vous de jouer.    

Plan à 3 ou triolisme : une petite spécificité pour les personnes homosexuelles

Bon, on ne va pas se le cacher : en matière de plan à 3, les personnes homosexuelles arrivent en tête de classement. Oui, vous en êtes particulièrement frileuses. Et surtout les hommes, sans tomber dans les clichés.

Une pratique héritée sans doute d’une époque assez trouble, où il fallait se cacher pour coucher entre hommes ou entre femmes. Epoque qui n’est d’ailleurs pas encore totalement révolue.

Bref. Si vous êtes gay et que vous avez envie de participer à une partouze, les sites et applications de rencontres en ligne classiques sont vos premiers terrains de chasse : Grindr, Hornet, Roméo, GayFriendFinder, OutPersonnals, Adam4Adam, NetHomo…

Les bars, les boites de nuits et les saunas gays sont aussi des établissements à visiter.

Question préservatif, si vous êtes sous PrEP, comme c’est souvent le cas avec les hommes qui couchent avec d’autres hommes, vous pouvez évidemment vous en passer.

Retenez qu’un plan à 3 n’est pas une performance. Que ce soit entre plusieurs hommes ou entre plusieurs femmes. Ainsi, même si vous n’êtes pas expert(e) en gorge profonde, en cunnilingus ou en positions gays du Kamasoutra en tout genre, prenez du plaisir sans vous prendre les fesses. Ou plutôt sans vous prendre la tête. Le sexe à plusieurs c’est fait pour ça.

Discutez, prenez le temps de vous charmer et de vous frôler.  Laissez la tension sexuelle montée en pression. Suivez les envies de votre corps et soyez attentif ou attentive au langage corporel de vos partenaires.

Plan à 3 ou triolisme : un ultime conseil aux personnes en couple

On pense souvent à tort que pour faire l’amour, il suffit juste d’écarter les cuisses ou de mettre une verge dans un con. Mais en réalité, c’est beaucoup plus complexe que ça. Faire l’amour même sans amour est un don de soi, de son corps et de son esprit (Oui !).

Alors, si vous êtes à l’aise avec la pratique du triolisme, dites-vous bien que votre partenaire ne l’est pas forcément. Et il serait dommage que vous la lui imposiez. Car en matière de sexe, rien ne se force, rien !

Prenez le temps d’en discuter sérieusement et sereinement. Rassurez-vous de ne pas influencer le choix de l’autre. Et s’il n y a pas de certitude, allez-y crescendo. Vous pourriez par exemple commencer par des soirées libertines, participer à des jeux sexuels mais sans aller jusqu’à la pénétration. Et une fois de retour dans votre nid douillet, faites le débriefing ou le retour d’expérience de la soirée.

Etes-vous suffisamment voyeur ou voyeuse pour être excité(e) rien qu’à l’idée que votre femme ou votre homme fasse l’amour à un(e) autre sous vos yeux ? Que ressentez-vous quand il ou elle l’embrasse avec passion ? Sentiment de jalousie, d’excitation ou de jouissance ? Y’a-t-il des limites ? Quelles sont-t-elles ? Ne laissez aucune question passée sous silence. Et faites le grand saut seulement si ça vous convient à tous/toutes les deux.

Il n’est évidemment pas exclu que le ou la partenaire retissant(e) du début finisse par être celui ou celle qui prenne le plus son pied. Mais même pour faire découvrir de nouvelles expériences à votre amant(e), allez-y à son rythme.

Si on insiste autant sur ce point, c’est bien sûr parce qu’il est important. Sans vouloir vous refroidir ou actionner la machine du pire, plusieurs couples se sont effrités à la suite d’un ou de plusieurs plans à 3.

Et après une partie-fine, on entend souvent ces fameuses phrases : « tu n’es qu’une pute. » « Tu n’es qu’un chien de la casse. » Ou encore : « je pensais que tu t’amusais autant que moi ». Eh bien non ! Evitez de penser et observez. Un pénis, un vagin averti en vaut deux !

Bref. On ne va pas non plus vous infantiliser. Vous êtes sans doute suffisamment grand(e) pour savoir ce que vous désirez et ce que vous ne désirez pas. Donc en une phrase, avant de vous lancer dans une partouze, assurerez-vous d’en avoir les bonnes motivations. Faites-le d’abord pour vous, afin de satisfaire un désir égoïste.

Dernier point et pas des moindres, retenez que vous avez le choix ! Que ce soit avant, pendant ou après votre plan à 3. Vous pouvez décider A TOUT MOMENT de revoir vous préférences, de redéfinir vos limites ou même d’y renoncer. Ne faites rien que vous pourriez regretter par la suite. N’acceptez rien par simple complaisance.

Conclusion

En définitive, le sexe à deux c’est bien ! Mais à plus de deux, ça peut être encore mieux ! Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur l’organisation d’une partie fine.

En somme, rien de bien compliqué. Et si l’envie d’un plan à 3 vous prend de la tête jusqu’au pied, vous savez où trouver des partenaires pour réaliser ce fantasme. Seulement, à l’occasion de votre partie de six jambes en l’air, n’oubliez pas : dédicacez-nous la dernière goûte.

Sur ce, à vos plans à 3 !

Clin d’œil : du triolisme au poly-amour il n’y a qu’un pas ! (N’ayez pas peur).  

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire:







dapibus in dictum sit elit. libero. Phasellus leo. justo