Sexfriend : est-ce une bonne idée d’en avoir un ?

rencontre b2

En matière de relations humaines, il a toujours été simple de distinguer deux formes d’attachement : l’amitié et l’amour. Alors que l’une suppose une relation purement platonique, l’autre implique (a priori) l’entretien des rapports sexuels. 

Mais ça, c’était avant ! De nouvelles formes de complicité et de “vie de couple” se dessinent aujourd’hui. Et sans complexes, certain.e.s ami.e.s n’hésitent plus à se frotter le bas du corps.

Alors, être à la fois ami.e.s et amant.e.s : est-ce réellement une bonne idée ? Pourquoi faut-il sauter le pas et quelles en sont les risques ? On vous explique tout !

Retour sur les avantages, les inconvénients et les règles de ces amitiés câlines. Et cap sur les sites qui nous vendent le sexfriend idéal.

Sexfriend : qu’est-ce-que c’est ?

Amitié câline ou améliorée, fuckfriend, plan cul régulier, compagnon de baise, et cetera.

Le sexfriend, c’est un partenaire – masculin ou féminin – avec lequel on entretient une relation essentiellement basée sur le sexe.

C’est un.e ami.e mais pas que. C’est un.e amant.e mais un peu moins. Car pour les sentiments, c’est non ! 

Ça pourrait être une personne rencontrée au coin d’un café, un.e ami.e de longue date ou un bon coup d’un soir qu’on décide de revoir encore et encore. C’est 100% plaisir et 0% engagement (sur le papier en tout cas).

 Avoir un sexfriend : pourquoi ?

  • Ce n’est pas vraiment votre type d’homme. Cependant, vous ressentez une certaine attirance pour lui.
  • Ce n’est pas vraiment votre type de femme. Toutefois, les courbes de son corps ne vous laissent pas indifférent.e.
  •  Pour rien au monde, vous ne pourrez-vous mettre en couple avec cette personne. À cause d’une incompatibilité sociale, physique ou culturelle. Bref, elle ne correspond pas tout à fait à ce que vous recherchez. Néanmoins, vous n’êtes pas contre quelques parties de jambes bien en l’air avec elle. Ok ! 

Et si tout n’était pas perdu ? Et si au lieu de laisser passer cette personne vous la convertissez simplement en sexfriend ? (Oui, c’est possible.)

Par ailleurs :

  • si vous sortez d’une relation longue et doulereuse, doublée d’une rupture particulièrement fracassante ;
  • si vous recherchez une relation purement sexuelle le temps que vous retombez sur vos pattes ; 
  • ou encore, si vous souhaitez simplement vous amusez ;
  • pourquoi ne pas envisager une relation sexfriending ?

En effet, ce type de liaison promet un bon compromis : une compagnie agréable, du sexe régulier, sans engagements ni prises de tête. C’est une bonne alternative au simple plan cul, et à la traditionnelle relation copain-copine, copain-copain ou copine-copine. De plus, ses avantages sont nombreux.

Toutefois, avant de vous lancer dans une relation friends with benefits, assurez-vous d’avoir le mental bien accroché, une certaine maturité d’esprit et une expérience amoureuse suffisante.

Faites-le également pour de bonnes raisons. Si ce n’est pas le cas, vous feriez mieux de reconsidérer ce type de liaison qui pourrait se révéler destructeur et source de souffrances physiques et psychologiques. Il est donc important de se poser les bonnes questions.

Pourquoi ne souhaitez-vous pas vous engager dans une relation sérieuse ? Est-ce à cause des déceptions du passé, du manque de nouvelles opportunités de rencontre ou de la peur d’aimer de nouveau ? 

Ou encore, est-ce simplement parce-que vous aimez le sexe et voulez en profiter au maximum ? Soyez sincère envers vous-même. Et soyez convaincu.e avant de vous engager.

Autre point important : si vous envisagez de prendre un sexfriend juste pour faire comme un tel ou une telle, pour avoir une histoire à raconter ou pour impressionner vos ami.e.s, ce n’est vraiment pas la peine.

En ordre générale, il est recommandé de s’y aventurer si et seulement si on est pleinement épanoui.e, et qu’on recherche simplement du fun, afin de se concentrer sur ses projets ou de vivre plus légèrement.

Si vous êtes une fleur bleue, un.e afficionado des relations idylliques, veuillez-vous en abstenir. Ce type de relation n’est absolument pas fait pour vous.  

Sexfriend : une liaison pas si rose

Fait non usité, nous allons commencer par les inconvénients des relations sexfriending. Question de refroidir tout de suite les personnes qui cherchent des raisons pour ne pas s’y lancer.

À ce propos, à force de faire l’amour sans amour, on peut finir par se sentir coupable. Avoir l’impression d’être traité.e comme un objet sexuel, ou d’objetiser l’autre.

Surtout quand, bien malgré les règles préétablies en amont, un sentiment affectif, voire amoureux, commence à s’installer. On ne se sent pas aimé.e, juste désiré.e (et parfois même pas).

  1. Seul.e, vous vous sentez seul.e

Oui, vous êtes seul.e. Car hors mis quelques parties de jambes bien en l’air, le sexfriend n’offre pas grand-chose de lui. Pas de nuit entière sans sexe, de resto en amoureux ou de petits textos gentils au réveil. Quand les moments d’euphorie se sont estompés, quand la porte se referme derrière vous, un profond sentiment de solitude peut très vite s’emparer de vous. La seule compagnie qui vous reste c’est la vôtre.

  • Un bonheur éphémère et/ou fictif

Parfois, la volonté de vivre sans liens affectifs cache des souffrances internes, dues à des évènements du passé. Aussi, au lieu de vivre la tête dans le sac et de se laisser prendre dans un bonheur éphémère et/ou illusoire, il est préférable de se regarder bien en face, et de soigner ses carences affectives et/ou sa peur de l’engagement. Il est donc déconseillé d’essayer d’occulter sa réalité. Car une personnalité fragile ne sera que plus fragilisée par des partenaires qui viennent et s’en vont. Parfois sans crier gare.

  • Vous vous sentez diminué.e

Le sexfriend, c’est aussi un.e ami.e qu’on utilise pour se satisfaire sexuellement. Une personne avec qui on veut jouir et rire, sans forcément partager son quotidien et ses soucis. Quelqu’un vers qui on se rabat entre deux échecs amoureux. 

Si vous n’etes pas excité.e par l’idée de servir de vide couille ou de sex toy humain, de ne recevoir que des bouts de nuits et une moitié de relation, vous savez ce qui vous reste à faire.

  • Il ne fait plus signe de vie 

Comme le « contrat » de départ le stipule bien, votre plan cul régulier peut vous quitter, ou plutôt, s’en aller du jour au lendemain. Pour cela, vous ferez mieux de vous préparer à cette éventualité. Et de ne pas trop vous habituer au sens de ses caresses, ou à la force de ses reins.

  • Je crois bien que je l’aime…

L’attachement : l’une des plus grandes peurs de ce type de relation. Car si sur le papier les règles d’une relation sexfriending réussie peuvent paraitre simples à appliquer, ce n’est pas toujours le cas. En réalité, les relations humaines ne peuvent être réglées comme les aiguilles d’une montre. Les sentiments sont évolutifs, les émotions volatiles et difficilement saisissables.

Comment pouvez-vous garantir qu’une personne qui ne vous intéresse pas plus que ça ne finisse par vous faire plus d’effet ? Ou assurez que cette dernière ne finira pas par vouloir plus que du sexe avec vous ?

 Quand le cœur s’en mêle, il devient très compliqué de respecter les engagements qu’on a pris. Même en toute connaissance de cause. Vous pourriez très bien aimer votre partenaire de baise, tout en restant coincé.e dans la fuckzone.

Ceci dit, la relation sexfriending ne présente pas que des inconvénients. Elle offre aussi des avantages non négligeables.

Sexfriend : pourquoi c’est cool d’en avoir un ? 

Avoir un sexfriend, c’est un peu comme faire d’une pierre deux coups. D’abord, vous avez un bon pote ou une bonne amie, quelqu’un.e avec qui vous vous attendez super bien. Un.e confident.e. Une personne à qui vous pouvez parler de vos rencontres amoureuses, demander un avis ou solliciter des conseils.

Et puis, lorsque vous avez un besoin pressant de faire l’amour, vous avez un.e partenaire à disposition, juste là, sous la couette. C’est pratique ! Et pas que…

  1. Libre, vous êtes libre 

Vous profitez d’un sentiment de totale liberté. Et jouissez des avantages de la vie de couple, sans vous coltiner les obligations qui vont avec. Plus besoin de se justifier, de rendre des comptes ou de s’installer dans une routine sexuelle. Encore moins de se perdre dans des disputes sans fin.

  • Vous êtes plus équilibré.e

Que vous soyez en couple ou célibataire, le fuckfriend vient combler un certain vide : une solitude ou une frustration sexuelle. En ayant des rapports sexuels régulièrement, vous profitez d’une compagnie agréable et parvenez à un certain équilibre.  

  • On en apprend beaucoup

Puisque la relation fuckfriending est principalement basée sur le sexe, elle est généralement vécue de façon décomplexée et sans tabous. Communiquer devient alors beaucoup plus simple. Et on peut se dire les choses sans tourner autour du pot.

On exprime mieux nos envies et désirs sexuels, on découvre de nouveaux plaisirs charnels, et on en apprend un peu plus sur notre corps. 

Par ailleurs, en entretenant ce type de liaison, on gagne en pratique et en expérience. On en apprend également plus sur la psychologie des hommes et/ou des femmes. On devient d’une meilleure compagnie, et on acquiert de nouvelles compétences sexuelles.

  • Vous pouvez trouver le grand amour

Vous avez vu le film Friends with benefits – avec Mila Kunis et Justin Timberlake. Alors, vous savez qu’une histoire qui démarre en dessous de la ceinture peut finir par devenir une histoire de cœur. Pour cette raison, il n’est pas exclu que vous tombiez amoureux.se de votre sexfriend, et que ce soit réciproque. Le rêve !

Les clés d’une relation sexfriending réussie   

Il existe un certain nombre de règles qu’il convient mieux de respecter pour réussir sa relation sexfriending. Bien sûr, elles ne sont pas immuables. Et doivent être adaptées en fonction de chaque cas. Elles s’adressent notamment aux personnes qui sont au tout début d’une amitié câline, et qui sont plus sex que friend.

Plus tard, quand votre relation sera plus solide et mieux définie, vous pourriez vous accordez le luxe de déroger à ces règles. Mais au début, mieux vaut respecter la loi des relations sexfriending. Vous le savez : la loi est dure, mais c’est la loi.  

  1. Mettez les choses au clair dès le départ 

Ne jouez pas au jeu de la manipulation. Ne promettez rien par simple calcul. Ne donnez aucun faux espoir. Ne laissez planer aucun doute.

 Bien avant de passer à l’acte, dites clairement ce que vous recherchez : une relation sans obligations, si ce n’est celle de prendre du plaisir sexuel. Du cul, sans doute un peu de sympathie, du respect, mais pas d’amour, ni même d’exclusivité (généralement). « On couche ensemble, c’est aussi simple que ça. » 

Ça évitera que l’autre ne se sente utilisé.e, trompé.e ou développe un sentiment de jalousie justifié.

Posez-vous des limites dès l’entame de la relation. Qu’est-ce-que vous voulez et ne voulez pas ? Qu’est-ce-que l’autre souhaite et est prêt.e à assumer ? Ne laissez aucune zone d’ombre. Et communiquez pour éviter tous malentendus. 

Au fil des semaines, des mois ou même de années, vous pourriez faire le point sur les limites fixées dès le début de votre relation. Sont-elles toujours adaptées à votre situation ? Doivent-elles évoluées ou être simplement supprimées ? Ce sera à vous d’en juger.

  • Gardez votre relation discrète et distante

Idéalement, gardez votre relation sécrète aux yeux des autres. Et restez relativement distant.e vis-à-vis de votre sexfriend. Au moins pendant les premières semaines ou les premiers mois de votre liaison.

Limitez à minima vos conversations. Et voyez-vous uniquement pour du sexe. Pas de cinéma ou de resto en tête à tête, de présentations aux ami.e.s, à la famille ou aux chiens.

Ne passez pas non plus tout votre temps libre en compagnie de votre compagnon de baise. Ne dormez pas chez lui et ne lui faite pas dormir chez vous. Ne lui faites pas de câlins en public.  

  • Soyez un bon coup (à chaque fois)

Le Fuckfriend, comme son nom l’indique, est une personne avec laquelle on entretient une relation essentiellement axée sur le sexe.  À ce titre, si vous voulez contenter votre ami.e-amant.e, il faudrait impérativement que vous soyez un bon plan sexe.

Le cas échéant, cette personne n’aura aucun ou très peu d’intérêt à poursuivre cette relation avec vous. Donnez-lui donc le maximum de plaisirs sexuels à chaque rendez-vous.

Au moins pendant les premières semaines ou les premiers mois. Le temps qu’une réelle complicité s’installe entre vous (si ce n’est pas encore le cas).

  • Ne laissez pas votre sexfriend s’attacher

« Soit ça devient plus sérieux, soit on s’arrête là ! » Hum ! C’est la logique du tout ou rien qui, souvent, advient quand l’un.e des partenaires s’attache, et souhaite voir la relation évoluer en quelque chose de beaucoup plus sérieuse.

Pour éviter de faire face à cet ultimatum, il est opportun de trouver un juste équilibre. Rencontrez votre sexfriend une à deux fois par semaine dans les premiers mois, et de moins en moins à mesure que le temps passe.

Limitez également vos communications téléphone et messagerie instantanée. Annulez ou réduisez-les sorties à connotation vie de couple : resto, cinéma, balades main dans la main… Ou alors, faites-le de préférence en complément, après une séance sexe. 

  • S’il le faut, partez !

Vous sentez que quelque chose commence à clocher, il ou elle commence à s’attacher à vous, prenez vos jambes à votre coup.

Vous vouliez juste tenter l’expérience sexfriend et ça ne vous convient pas ou plus, prenez vos jambes à votre coup.

Alors oui, vous ne fuyez pas non plus la peste. Mais en matière de cœur, plus vite le cordon est coupé mieux c’est. Quitte à paraitre un peu désagréable, évitez d’entretenir le doute ou de laisser de faux espoirs à votre plan cul régulier. Ç’est un mal pour un bien. Et ça l’évitera de souffrir par la suite.

De même, si vous sentez que vous vous accrochez, et que ce n’est pas du tout réciproque, partez. Ça ne sera peut-être pas facile. Mais craquer pour une personne qui ne ressent rien pour vous ne vous aidera pas non plus.

  • Bien « rompre »

Vous avez rencontré l’amour avec grand A, vous désirez changer de sexfriend ou rester seul.e ? Vous avez le droit de « rompre » à tout moment. Seulement, faites-le bien, avec respect.

Tout en restant on ne peut plus honnête quant à vos propres sentiments, mettez-vous à la place de l’autre et dites-lui stop avec courtoisie. Sauf accord entre vous, ne disparaissez pas du jour au lendemain sans plus donner de nouvelles.

Lorsque votre futur ex plan cul régulier est un.e vrai.e ami.e, la rupture est d’autant plus délicate. Car votre amitié pourrait en pâtir. Faites donc preuve de plus de délicatesse dans un tel cas.

Restez distant.e pendant un certain temps, pas de marques d’affections trop appuyées, ni de messages trop intimes. Abstenez-vous également d’aller lui crier tout le bonheur que vous vivez avec votre partenaire actuel.

  • Laissez votre sexfriend s’en aller…

Souvenez-vous que votre plan sexe régulier n’a pris aucun engament vis-à-vis de vous. C’est une relation qui est appelée à se terminer, temporairement au définitivement.

Aussi, s’il ou elle décide de s’en aller, ne soyez pas trop insistant.e. Dans le meilleur des cas, le sentiment de manque sera réciproque, vous pourriez en parler et décider si votre relation doit évoluer ou non. 

  • Un piège à éviter…

Souvenez-vous que vous êtes une personne célibataire. Votre sexfriend peut en effet vous apporter une certaine sécurité psychologique. Et freiner votre envie d’effectuer de nouvelles rencontres, en vous donnant l’impression que vous vivez une authentique histoire d’amour. Pourtant, il n’en est rien.

Même si votre fuckfriend est une personne particulièrement bienveillante, restez disponible et ouvert.e à de nouvelles rencontres – réelles ou virtuelles –  amoureuses ou sexuelles.  Draguez et laissez-vous draguer. Commencez à réparer votre après sexfriend. C’est primordial.

Une question qui revient souvent

Si on s’entend aussi bien au lit c’est le signe que nous sommes faits pour être ensemble dans la « vraie-vie » ? Peut-être que oui. Peut-être que non.

Mais de base, retenez qu’une bonne alchimie sexuelle n’est pas le gage d’un sentiment amoureux réciproque. Il se peut que votre sexfriend sache très bien ce qu’il ou qu’elle veut : du sexe, du sexe et seulement du sexe.

Même si cette personne vous est très sympathique, elle n’aura peut-être aucun scrupule à vous laisser tomber dès la première minute qu’elle ressentira que vous commencez à vous attacher un peu trop à elle.

Où trouver son sexfriend idéal ?

À l’ère du tout numérique, trouver un sexfriend c’est presque aussi simple qu’acheter une baquette dans une boulangerie.

En quelques clics et depuis le confort douillet de votre canapé, vous avez accès aux profils de milliers d’hommes et de femmes qui n’en veulent qu’à votre corps. Mais encore faut-il savoir sur quelles plateformes chercher.

Pour vous permettre de trouver votre fuckfriend idéal sans prendre le risque de gâcher une belle amitié, nous avons préparé pour vous ce petit top de sites de rencontres spécialisés histoires avec ou sans lendemains.   

  • Xflirt

Xflirt, c’est l’une des valeurs sures de la rencontre coquine en ligne. Son   interface est simple et épurée, son utilisation facile et intuitive. Vous trouverez votre plan cul juste après votre inscription, et ce sera à vous de le fidéliser pour en faire un plan cul régulier.

La plateforme travaille à maintenir une certaine parité hommes-femmes, afin de garantir que tout le monde soit servi. Ça fonctionne et c’est garanti sans arnaques.  

Rattaché à la célèbre plateforme de vidéos amateurs Jacquie et Michel, Jacquie et Michel-Plan Cul est un réseau social libertin qui promet des rencontres sexuelles particulièrement chaudes. Sa communauté est grande et dévergondée. Ses membres s’échangent allègrement des photos et vidéos aux contenus explicites. C’est un site efficace pour effectuer des rencontres éphémères.  

  • CasualDating

Des millions d’utilisateurs et d’utilisatrices. Sécurité et anonymat garanties. Que demander de plus ? À l’inscription, vous indiquez vos préférences sexuelles et entrez en contact avec les personnes qui vous correspondent au mieux.

Autres bonnes adresses : Plan-cul-seulement, Becoquin, Gareauxcoquines, Rencontres-sexfriend, Rencontreslocales, Adult-friend-finder, et cetera. Ces sites ont l’avantage de regrouper un public averti, qui sait exactement ce qu’il veut : prendre du bon temps.

Ceci étant, si vous êtes une personne peu connectée, vous pouvez évidemment chercher dans votre entourage – proche ou éloignée – une personne potentiellement disposée à vivre une amitié améliorée avec vous. 

À cette fin, privilégiez :

  • Un.e ami.e de longue date. Quelqu’un.e qui a un profil fuckfriend potentiel. Et qui vous plait un minimum.
  • Un.e ex. Quelqu’un.e avec qui la relation est belle et bien terminée, sans ambiguïté et sans ressentiments.
  • Une personne seule qui ne cherche pas spécialement à s’engager.
  • Une femme, un homme qui est de passage ou en voyage, et qui recherche une aventure éphémère le temps que durera son séjour.
  • Un.e carriériste. Les personnes obsédées par leurs carrières professionnelles ne s’embarrassent, en général, que très peu des histoires d’amour à l’eau de rose. Elles sont donc des bonnes clientes pour ce type de liaison.
  • Les personnes rencontrées en soirée ou en boite de nuit.  

Quelques précautions à prendre

On ne saurait parler de sexualité aujourd’hui sans parler de protection. Oui, vous devez vous protéger. Vous protéger des maladies et infections sexuellement transmissibles (MST et IST), mais aussi des grossesses non désirées. Car votre sexfriend pourrait très bien vous faire un enfant dans votre dos (oui).

De commun accord, décidez donc des moyens que vous userez pour vous protéger mutuellement : préservatif – masculin ou féminin – PREP – traitement efficace contre le VIH SIDA – digue dentaire, pilule, et cetera. 

 De même, pensez à protéger votre petit cœur d’artichaut. ☺

Conclusion

Comme il existe des ami.e.s avec lesquel.le.s on va boire un verre, ceux et celles avec qui on va au jogging, et d’autres encore vers qui on se tourne quand on a le moral aux chaussettes, il existe désormais des ami.e.s avec lesquel.le.s on couche.

Vous pouvez faire régulièrement l’amour avec une personne sans jamais tomber amoureux.se d’elle ? Jettez-vous à l’eau. Mais, retenez qu’à ce jeu, le premier ou la première qui s’attache a perdu !

Avoir un sexfriend : bonne ou mauvaise idée ? Dites-nous tout en commentaire.

Sur ce, à vos sexfriends !

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply:







venenatis, felis et, risus ante. elit. sem, mattis Nullam Sed dolor